Membres

lundi 12 décembre 2011

Une ballade X

Je voulais partager avec vous cette envie qui me prends de temps en temps  lorsque je suis en voiture sur la rocade dans un embouteillage ou autre, 
de ce feu qui s’empare de mon ventre,
de cette envie ou que je sois d’exhiber mon sexe et de me plaire à imaginer que je me fais pénétrer par un parfait étranger !!!
Hummmm
alors ma main glisse sur ma peau humide, pétrissant au passage mes zones érogènes : 
cette poitrine si généreuse qui représente en soi une source indéniable des fantasmes de mes coquins ! 
J’aime sentir sa fermeté sous mes doigts…. 

 
Je les caresse au passage avec douceur pour descendre le long de mon corps qui s’enflamme de lui seul ma main droite délaisse un instant le volant pour glisser le long de mon ventre et venir s’introduire à l’intérieur de mon minou humide d’impatience…. 

mes doigts trouve vite cette chaude humidité qui me permet de glisser aisément deux doigts au plus profond de mes chaudes lèvres…..

Hummmm ma respiration est haletante entrecroisée de gémissements étouffés….
mais la file redémarre et me voilà prenant ma place dans la cohue des employés cherchant à rejoindre leur nid douillet au plus vite mais c’est au pas que nous continuons cette route t longue et ennuyante! 

l’autre jour je me suis arrêtée à la station pour faire le plein… la corvée pffff…. Et lorsque j’avais le pistolet à la main, regardant les chiffres défiler avec impatience, un homme qui s’était garé à la pompe d’à côté s’approcha de moi :
« je vous ai observé dans votre voiture lorsque nous étions dans la file et vous m’avez superbement excité !! » Je sens le rouge me peindre les joues lorsque je vois son visage. Humm, ce qu’il fait masculin!!! Il m’observe sans ciller de ses yeux noirs un sourire aux lèvres :

«  vous désirez me suivre ? »
« Euh, oui, pourquoi pas ? »

 J’embarque à nouveau dans ma voiture. Je prends quelques minutes pour l’observer le temps qu’il termine son plein d’essence.
J’aurai dû lui dire que je le trouvais à mon goût, peut-être aurais-je eu droit à sa bouche sur la mienne! Qui sait ? 
J’ai si envie d’embrasser, là, maintenant! mes mains tremblent à l’idée de sentir son corps imposant près du mien… 

Il démarre : Je le suis. A peine 10minutes plus tard, il sort sur la bretelle qui mène à un endroit que je connais bien 
ainsi que les nombreux coquins du coin, une petite aire de repos bordée d’arbre qui est le rendez-vous de tous les affamés de sexe de la ville !… 
J’arrête ma voiture : 
Il descend et je fais de même, Je lui souris
« Allez, venez !!… »
m’ordonne-t-il arrivée près de lui, 
il me prend par le poignet et me plaque contre sa portière!

Je n’ai même pas le temps de réagir qu’il prend mes cheveux d’une main nerveuse 
et attire mon visage au sien…. 
 Il plaque avec force sa bouche sur la mienne Je sens mes jambes flancher sous cet assaut et mon ventre reprends de plus belle sa délicieuse brulure Hummmmm je peux facilement déceler le désir dans ses yeux noirs Je sens que tous deux avons envie de nous laisser aller au plaisir que l’autre provoque en nous …..Il me pénètre la bouche avec une telle perversité que je ne réponds plus de moi. Je prends ses mains et les guident sur mon joli cul qui ne demande qu’à être pétri férocement. Il laisse échapper un grognement sourd au contact de mes fesses qu’il écarte sous la pression Hummmmm Il plaque mon bassin contre le sien. Je peux aisément sentir sa queue dure et gonflée frotter contre mon minou brulant je porte une courte jupe à carreaux et c’est avec facilité que sa main s’infiltre sous ma culotte ses doigts découvrent la chair tendre de mes lèvres humides glissant langoureusement à l’intérieur mes gémissements de plaisir encouragent mon inconnu à immiscer plus loin, plus fort, plus rapidement, ses doigts agiles J’aime me sentir pénétrée de la sorte, enfilée comme une catain offerte à son désir ! « Allez petite garce je veux te sentir jouir! » murmure-t-il contre mon cou « Hummm, je veux venir pour toi, baise-moi plus fort! Oui comme ça… Je vais jouir !!!!!! » Je sens l’orgasme prendre possession de mon corps, brûler mes entrailles ! Et c’est dans un long gémissement de complaintes jouissives que je jouis enfin!
M’agenouillant là en plein parking j’ouvre sa braguette prête à exploser et Je le prends en bouche, complètement, le masturbant de ma main habile. J’aime le voir à ma merci sous mes lèvres, le voir se contracter, l’entendre gémir !!!  il se soumet à mes caresses…Ça ne dure pas très longtemps puisqu’il pousse violemment sur ma tête afin que j’arrête tous mouvements. Il me tire à lui, me tourne le visage contre la vitre de la et m’introduit son sexe d’un seul coup !! j’ai l’impression que nos grognements vont ameuter tout le quartier !!!!
 et je sens le jet brulant de sa jouissance inonder mes fesses offertes ! puis sans un mot il referme sa braguette et fait le tour pour remonter au volant de sa voiture, me laissant à peine me remettre il m’envoie un baiser du bout des doigts pour aller reprendre sa place dans la file des voitures et c’est avec un grand sourire de satisfaction que moi aussi je remets en place mes vêtements pour reprendre ma vie là où je l’avais laissée avant cette brulante parenthèse
Kisss mes coquins !

Si nous nous croisons un de ces jours en voiture : faites-moi signe !

1 commentaire: