Membres

jeudi 19 janvier 2012

Première expérience échangiste

Il y a quelques années je m’interrogeais beaucoup sur les clubs libertins, sur l’échangisme je pensais que c’était plutôt des lieux de prostitution ou autre mais malgré tout ma curiosité était piquée : et si on y trouvait les plaisirs que j’espérais  tant !
Pas question d’y aller avec mon petit copain de l’époque, j’aurais été trop gênée alors je m’installe devant mon ordi  et après un tchat de quelques minutes  j’arrive à convaincre un gars mignon  de m’appeler ( j’ai toujours préféré parler et entendre la voix de mes futures rencontres c’est beaucoup plus humain et …excitant  hummmm ) et  je lui explique mon fantasme : jean  s’empresse d’accepter surtout après quelques échanges de photos sur MSN lol il recherche le club idéal et rendez-vous est pris pour le week-end suivant
Vendredi soir, installée à une terrasse de café je l’attends curieuse de voir à quoi il ressemble, sa voix grave résonne encore à mes oreilles, mais surtout tendue et excitée de l’aventure de ce soir : je veux voir ! hummmm
Costume gris cravate sombre, cheveux tirés en arrière et lunettes de soleil malgré les nuages : je souris ; il est bel homme malgré tout ! je me lève et défroisse ma robe noire fendue  de mes mains moites : on y est !
 «  on y va ! «  
« Déjà ? j’aurais voulu profiter de toi un peu plus seul »
Que lui répondre, qu’il m’accompagne que je m’offre  à son bras pour cette soirée et que les » j’aurais voulu «  me tapent sur les nerfs c’est comme tirer la grimace quand on vous offre un cadeau  parce que le papier et le ruban sont pas à votre gout… je minaude « j’en ai trop envie « 
Nous suivons ensemble la rue qui s’assombrit, nous ne sommes pas loin
Arrivé devant la porte de bois bardée de fer noir une petite fenêtre s’ouvre et deux yeux nous fixent : je décide d’un coup de faire demi-tour : et si je rencontrais quelqu’un que je connais ? ou pire : quelqu’un du boulot ! je fais un pas en arrière, Jean s’en aperçoit  « si tu rencontre là-dedans quelqu’un que tu connais il sera aussi gêné que toi car il il aura aussi peur que tu dises qu’il y était » il sort de sa poche un loup noir qui me fait penser au masque de Zorro ce qui me détend immédiatement il m’en tend un bordé de dentelle  (je l’ai gardé précieusement depuis)
Nous entrons
J’ai l’impression d’être dans une discothèque vide ! la réceptionniste prend nos veste et nous demande si on veut le bracelet : vert on est « open » rouge on préfère être tranquille  mais Jean est déjà sur la piste et me tend mon bracelet vert : je me jette à l’eau !!
Plusieurs couples sont installés au bar ou aux tables en sirotant et la musique est à fond  nous attendons la fin de la danse en essayant d’avoir bonne allure sur la piste puis nous nous installons à une table pour bavarder devant deux vodkas je guette du coin de l’œil  les gens qui passent et qui  sont aspirés un à un par l’escalier  Jean suit mon regard « il va falloir monter » dit-il avec un clin d’œil
  Nous voilà en haut de l’escalier dans un couloir étroit et sombre plus bondé que la piste de danse ! je suis super excitée ma culotte est trempe mes seins pointent à me faire mal !  nous avançons et je sens des mains légères passer sur mes fesses ou sur mes bras mais je n’y prête pas attention :
des gémissements se rapprochent  hummm  il y a dans le couloir plusieurs niches  et à l’intérieur les couples s’unissent  se lèchent se caressent hummm je n’en peux plus : je veux voir !! je m’approche d’une jolie blonde  les jambes écartées la tête en arrière  qui je fais lécher le minou  hummmm   Jean vient se placer derrière moi  et je sens son membre durci se placer entre mes fesses
je suis dans un état second, mes jambes tremblent  et j’ai l’impression que mon minou me brule d’envie ! Jean me prend par l’épaule et me montre une autre niche ou un couple  fait le spectacle : une brune déchainée chevauche son partenaire dans de long cris de jouissance , nous nous approchons à les toucher  un couple à coté de nous s’embrasse avidement pendant qu’un autre homme sort un sein de la femme pour le malaxer avant d’aspirer son téton bien durci  un homme déjà nu s’approche et s’installe derrière la brune et la faisant se pencher sur son partenaire lui offre une double pénétration qui relance le trio dans une danse orgasmique  je ne bouge plus : pétrifiée je me régale du spectacle  je sens les mains de mes voisins me caresser me palper  puis une main se place sur mes fesses et suivant le sillon trempé se retrouve sur mon minou ; j’écarte les jambes comme un automate , un doigt habile s’insinue sous ma culotte et trouve immédiatement mon clito bien gonflé !!! J’ai l’impression que mes jambes vont me lâcher  mes genoux se plient, mes fesses se tendent vers l’arrière pour s’offrir pleinement hummm   la  brune est maintenant à quatre patte en train de sucer un homme pendant qu’un autre la pénètre violement ! toute la salle est électrique et les odeurs de transpiration et de jouissance se mêlent pour nous offrir un parfum enivrant !  il y a environ environ dix personnes dans cette alcôve et toutes ont envie de baiser !!  l’homme en train de se faire sucer se tourne un peu et je reconnais Jean malgré son loup : moi qui pensait que c’était lui qui me donnais tant de plaisirs avec ses doigts maintenant enfoncés bien profondément dans mon minou bien ouvert !! je me retourne un peu et découvre une jolie femme, blonde aux cheveux court les seins à l’air qui me sourit et continue son va et vient en me malaxant les fesses de son autre main : je jouis immédiatement dans un long gémissement et me retourne pour la serrer dans mes bras pour un long baiser qui fait immédiatement remonter mon excitation !

Jean s’approche et me tend sa main nous entraine dans le couloir sombre jusqu’à une alcôve vide ou un canapé blanc nous attends : nous nous débarrassons les uns les autres de nos vêtements déjà froissés et la blonde se jette sur le membre dressé de Jean pour l’avaler d’un coup m’offrant son cul superbe et  ses deux cuisses bien écartées ; je comprends vite son message et y glisse immédiatement ma langue avide ! et c’est là que je comprends enfin la signification des bracelets verts lol ! car au contraire de l’autre couple qui faisait le spectacle et que personne ne dérangeait avec leur bracelets rouges, 

maintenant je vois des sexes d’hommes apparaitre devant mon visage : j’en saisis un à pleine main pour le secouer comme si ma vie en dépendait ! pendant ce temps une bouche aspire mes tétons et des mains me caressent de toute part alors que je me sens à nouveau fouillée par deux doigts tremblant puis un sexe brulant me pénètre et fait quelques va et viens avant de  choisir le chemin plus étroit de mon anus offert !
et c’est dans une avalanche de cris d’extase et d’orgasmes que je fini par tomber dans les bras de ma douce blonde qui me caresse les cheveux pendant que je m’assoupis
c’est au petit matin que nous sommes sortis tremblants de froid de la boite, sans un mot la belle blonde inconnue est allée chercher sa voiture pour nous ramener Jean et moi, nous nous sommes quittés sans un mot ce soir-là... sans un mot  mais nos yeux brillants et nos sourires fatigués en disaient long !....nous ne  nous sommes jamais revu


 Kiss  mes coquins !

4 commentaires:

  1. j'adore, ça donne envie d'essayer les club....

    RépondreSupprimer
  2. toujours tres beau ce que tu dis ma cherie

    RépondreSupprimer
  3. Una gozada de relato.
    Y estas preciosa en las fotos sean de quien sean.
    Besos amor...

    RépondreSupprimer
  4. Por cierto el vestido negro te sienta estupendo.

    RépondreSupprimer